Christina – Au Pair en Suède

Christina, 27 ans, allemande

Pourquoi as tu choisi d’être Au Pair ?

En fait, c’était par hasard.  J’étais en France et j’avais un travail que je n’aimais pas mais je ne voulais pas rentrer en Allemagne.  J’ai donc parlé à plusieurs familles françaises mais je n’ai pas eu un bon feeling avec aucune d’entre elles. C’est finalement par hasard que j’ai trouvé ma famille suédoise. Comme la famille me paraissait sympa et que j’aime la Suède  (j’y avais déjà vécu un an), j’ai accepté.

Comment as tu trouvé ta famille ? Sur internet (aupairworld.com).

Peux tu présenter ta famille et décrire une journée type ?

Ma famille était composée des parents, d’une fille de 8 ans, d’un garçon de 5 ans et d’une chienne.

Le matin, j’étais toujours libre parce que les parents préparaient les enfants pour l’école. Pendant la journée, je devais faire des petites choses dans la maison comme faire la vaisselle ou passer l’aspirateur. A midi, je faisais toujours une promenade avec la chienne. À 15 heures, j’allais chercher les enfants à l’école et puis je m’occupais d’eux jusqu’à ce que les parents rentrent du travail.  Le soir, je mangeais avec eux puis, la plupart du temps, j’étais libre. Parfois je devais garder les enfants le soir ou quelques heures pendant le week-end.

Quelles difficultés as tu pu rencontrer ?

J’ai eu des problèmes de communication avec la famille.  Ils oubliaient souvent de me dire des choses importantes comme par exemple que l’école était fermée un jour et que je devais donc m’occuper des enfants toute la journée  (ils me l’ont dit la veille au soir).

Je n’ai jamais reçu l’argent à temps.

Comme il n’y avait pas grand chose à faire où j’habitais, je me suis un peu ennuyée.

Peux tu parler de la ville où tu as vécu ?

J’habitais à Göteborg mais pas dans le centre-ville  (25 minutes en bus). Comme c’est la deuxième ville de la Suède, il y a beaucoup de possibilités pour sortir ou s’occuper. J’habitais à 3 minutes de la mer. C’était très beau et j’allais souvent faire des promenades au bord de la mer.

Que faisais-tu de ton temps libre ? As-tu facilement rencontré des gens ?

Lorsque je ne m’occupais pas des enfants, j’ai visité la ville et fait des excursions seule ou avec d’ autres au-pairs. Sinon, je faisais du sport et du shopping…

Rencontrer d’autres au-pairs et d’autres allemands n’était pas difficile puisqu’il y a des groupes sur Facebook.  Par contre, si on veut rencontrer des suédois, c’est plus difficile parce que les suédois sont plutôt des gens fermés et la plupart des gens de mon âge  (j’étais une vielle au-pair avec mes 27 ans) travaillent et ont déjà des enfants.

Une anecdote à raconter ?

Le deuxième jour, je devais garder les enfants le soir et donc lire une histoire au garçon avant le coucher. J’ai commencé à lire mais après deux pages, il m’a interrompue pour me demander de parler suédois. Depuis, c’est lui qui me lit des histoires ^^.

Un conseil pour celles et ceux qui hésitent ?

Au début je pensais que je n’étais pas douée avec les enfants et cela m’a fait douter mais en fait ce n’est pas si compliqué que je l’avais pensé. Je n’étais certainement pas la meilleure au pair qui existe mais pas non plus la pire. Être au pair, c’est une bonne opportunité de découvrir un autre pays avec sa culture et d’apprendre une langue étrangère.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :