Interview Laura et Mary (SVE en R. Tchèque)

Laura et Mary sont deux volontaires françaises en République Tchèque et elles vont nous parler de leur expérience.

1 Peux tu te présenter (âge, ville d’origine, ton parcours avant l’EVS) ?

Je m’appelle Laura, j’ai 18 ans, je viens de Saint Étienne et j’ai fait un Bac L.

Je m’appelle Mary, j’ai 18 ans, je viens de Lutzelhouse un petit village dans le Bas-Rhin, j’ai fait un bac ES avant mon EVS.

2 Pourquoi avoir choisi de faire un EVS cette année ?

L : Pour pouvoir avoir mon concours d’entrée pour mon école d’éducatrice spécialisée.

M : J’ai choisi de faire mon EVS cette année parce-que je ne savais pas quoi faire comme étude et j’avais besoin de quitter le domicile familial.

3 Quelles sont tes missions au quotidien ?

L : Je m’occupe de personnes handicapées mentales et physiques, je leur prépare des activités culinaires ou artistiques.

M : Mes missions au quotidien sont de nourrir les patients, faire des activités avec eux, et ranger le linge dans les chambres.

4 Peux tu parler de la ville / du pays où tu vis actuellement? As tu constaté de grandes différences avec la France ?

L : Je vis à Krnov en République Tchèque pour un an, c’est une ville ni trop grande ni trop petite avec des gens super sympa mais il n’y a pas de grandes différences.

M : Krnov est une petite ville très jolie, fleurie et colorée ! J’ai constaté de grandes différences par rapport à la nourriture (beaucoup de pommes de terre et de choux ainsi que de la soupe). Mais concernant les supermarchés on y trouve les mêmes choses. Le transport ferroviaire est quelque peu différent, hormis le fait que les trains soient anciens (ce n’est pas une si mauvaise chose), il est difficile de communiquer pour acheter les billets et c’est différent par rapport à la France.

5 Une anecdote à raconter ?

M : Le jour où je suis rentrée en France pour un weekend et que je me suis faite virée du train parce que mon billet n’était valable que pour la compagnie tchèque et j’avais pris un Leoexpress.

6 Des conseils pour ceux qui seraient intéressés ?

L : Il faut apprendre le tchèque vraiment tout le temps parce que c’est très compliqué.

M : Mes deux seuls conseils sont de bien choisir son placement et de FONCER.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :