Slovaquie

Lorsque j’ai décidé de partir faire mon Service Volontaire Européen en Slovaquie c’était non seulement pour me rendre utile auprès de la Communauté Rom de Jelšava et vivre une nouvelle expérience à l’étranger mais également pour découvrir ce pays (et ses pays voisins) dont je ne connaissais pas grand chose à part sa capitale Bratislava que j’avais visitée deux fois lors de mon séjour Au Pair en Autriche.

Je vais, dans cet article, vous parler des villes, des châteaux et des parcs nationaux que j’ai eu l’occasion de visiter tout au long de l’année. Pour un petit pays, la Slovaquie a beaucoup à offrir et ce pour tous les goûts : source d’eau chaude, randonnée, village traditionnel, sport d’hiver … De plus, le pays présente différentes facettes selon la saison à laquelle on le visite. L’hiver, les températures peuvent descendre jusqu’à -20 mais que c’est beau les lacs gelés (avis aux amateurs de hockey sur glace !) tandis que l’été, c’est agréable d’aller randonner en altitude pour se rafraîchir ou encore de faire trempette dans un lac ! Bref, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets ! La Slovaquie est membre de l’UE depuis 2004 et a adopté l’euro en 2009 mais le coût de la vie est bien plus bas qu’en France. Par exemple, le prix d’une bière pression (0.5L) coûte en moyenne 1.2€ et le prix d’un déjeuner au restaurant revient à 5€ (sources : https://www.combien-coute.net/).

Si vous ne voulez pas venir en voiture ou en louer une sur place, pas de soucis ! Le réseau ferroviaire est un bon moyen de se déplacer entre les grandes villes. Les trains sont corrects et les tickets pas chers. En revanche, le réseau n’est pas très bien développé sur l’ensemble du pays. C’est pourquoi, j’ai privilégié le bus pour me déplacer cette année (site à consulter pour les horaires de trains et de bus https://cp.hnonline.sk/ versions anglaise et allemande disponibles). Ils sont plutôt confortables et généralement ponctuels. Le problème, c’est qu’il y a de nombreux changements si l’on veut parcourir une grande distance donc il faut être patient. Le covoiturage et le fameux site BLABLACAR existe également ici mais je ne l’ai pas utilisé. Sinon, le stop se pratique bien (voir mon article sur mon expérience en stop en Slovaquie :  https://sacadosetcarteenmain.wordpress.com/2018/04/15/le-stop/ ). 

Pour mieux situer tous les endroits que je vais mentionner, voici une carte de la Slovaquie avec les principaux lieux dont je parle ou les grandes villes voisines.

Carte SK

Source : Le Guide du routard 

Les villes que j’ai visitées

Bratislava

Bratislava se trouve tout à l’Ouest du pays. C’est la capitale la plus proche de deux pays frontaliers (Autriche et Hongrie). Elle est petite donc rapide à visiter mais sa taille ne gâche rien à son charme. Au contraire, on peut ainsi facilement s’y balader à pieds. La ville est traversée par le Danube et ses rives y étant bien aménagées, on peut y flâner en toute sérénité. Si vous arrivez en bus à la gare routière centrale, je vous recommande de longer le fleuve pour rejoindre la vieille ville.

WP_20171110_13_23_55_Pro

Parmi les endroits que j’affectionne particulièrement à Bratislava, il y a :

  • l’Eglise St Elizabeth (ou église bleue)

  • la grande place du centre-ville

  • le château

  • la Porte Michel et le palais présidentiel

J’aime me balader au hasard des rues (vu sa taille, on est jamais perdu !) ou chercher les statues qui se trouvent un peu partout dans la ville comme celles du fameux Cumil ou de Napoléon.

WP_20171110_13_43_44_Pro

La ville se trouve à 1h en bus de Vienne (70 km) si jamais vous voulez profiter de votre séjour en Slovaquie pour visiter la capitale autrichienne. En revanche, je vous conseille de loger à Bratislava dans ce cas car les prix y sont moins élevés.

Košice

La deuxième plus grande ville du pays par sa population se situe à l’extrémité Est du pays. Le centre-ville est piéton et est le plus grand centre historique protégé de Slovaquie. Ce dernier est articulé autour de Hlavna (« rue principale ») qui est tout en long et dont l’attraction centrale est la cathédrale Sainte Elizabeth. On retrouve ce modèle dans de nombreuses villes de l’Est de la Slovaquie comme j’ai pu le constater en visitant Prešov et Sabinov, plus au Nord. La ville a également été élue capitale européenne de la culture en 2013.

 

Banska Bystrica

Chef lieu de la région dans laquelle je vis, je ne compte même plus le nombre de fois où j’ai traversé cette ville en bus pour aller visiter d’autres villes ou les pays voisins (comme je vous l’ai dit, les liaisons en bus ne sont pas souvent directes !). J’ai tout de même fait un arrêt plusieurs fois pour la visiter. Son centre-ville est tout en long et quasiment entièrement piétonnier. Une église a été transformée en bar-restaurant et je trouve le résultat plutôt sympathique. La ville se trouve aux pieds d’une petite montagne et j’aime particulièrement le fait qu’en à peine une vingtaine de minutes de marche (attention, ça grimpe !), on puisse se retrouver en haut entourés d’un immense espace vert et ne même plus apercevoir la ville. Un vrai petit oasis vert, paradis de nos amis les animaux et certainement un agréable spot durant l’été pour pique-niquer !

 

 

Poprad

A mes yeux, l’intérêt majeur de la ville c’est qu’elle soit la porte d’entrée des Hautes Tatras et du Paradis slovaque

WP_20171208_12_59_50_Pro (2)

Liptovsky Mikulaš

Ville de taille moyenne située au bord d’un immense lac et aux pieds des montagnes, elle avait tout pour me plaire !

 

Sabinov et Prešov

J’ai trouvé ces deux petites villes très charmantes avec leur centre-ville aux maisons colorées. Bardejov est apparemment dans le même style mais je n’ai pas (encore) eu l’occasion de la visiter.

WP_20180323_11_36_29_Pro

Prešov

Banska Štiavnica

On m’en avait dit que du bien, peut être un peu trop. Mes attentes étaient grandes et finalement j’ai été déçue. Bien sûr, le village est traditionnel ce qui lui donne un certain charme et la balade jusqu’au calvaire doit valoir le coup mais je n’ai pas été émerveillée non plus. Toutefois, j’ai pu prendre de magnifiques photos dans la neige !

WP_20180304_11_55_27_Pro

Rožňava

Roznava

De manière générale, je n’ai pas beaucoup aimé les grandes villes slovaques. Bien sûr, certaines ont une belle architecture … mais je n’ai pas eu de coup de cœur. J’ai préféré la nature slovaque, les châteaux et les petites villes.

Les parcs nationaux

Les Hautes Tatras

Je ne viens pas d’une région montagneuse alors peut être que les personnes venant des Pyrénées ou des Alpes ne comprendront pas mon émerveillement devant les Hautes Tatras. J’ai eu l’occasion d’aller à Poprad à toutes les saisons et donc d’admirer cette chaîne de montagnes avec et sans neige. Je les trouve tout simplement MAGNIFIQUES enneigées. En hiver, j’ai également pris un train jusqu’à Štrbské Pleso pour faire une courte balade. Autant c’est joli les montagnes enneigées, autant je n’aime pas marcher dans le froid et la neige ! Vu les températures négatives, j’ai pu admirer son lac gelé. La neige donne tout de suite un côté féerique et pur je trouve. En plus, c’était très calme. Le bonheur ! Malheureusement, il y avait beaucoup de brouillard ce jour-là alors je n’ai pas eu une très belle vue panoramique.

WP_20171209_13_43_04_Pro
Ceci est un lac !

J’ai également été randonner dans les Hautes Tatras du côté polonais au printemps (au départ de Zakopane). C’était également bien joli. Je n’ai pas croisé d’ours ! En effet, ils sont présents dans la région alors attention à ne pas s’aventurer en dehors des sentiers balisés.

Toujours dans les Hautes Tatras mais un peu plus au Nord de Poprad, j’ai été visiter le village de Ždiar. Ses maisons traditionnelles sont très jolies. Un effort a été fait pour préserver la forêt. Suite à un incendie qui a détruit une bonne parcelle de forêt, des arbres ont été replantés et un parcours sous forme de long pont en bois aménagé pour admirer la forêt mais aussi les montagnes.

 

Le paradis slovaque

Sans aucun doute un de mes meilleurs souvenirs ! Je suis allée deux fois randonner dans ce parc national. A chaque fois, j’ai logé à Hrabušice. La ville est située à une petite demi-heure de marche de l’entrée Nord du parc qui se trouve à Podlesok. Il existe une autre entrée au Sud, à Dedinky. Le parc est un mélange de forêt, rochers et cours d’eau entouré de montagne.

La première fois, j’y étais en février et les températures étaient encore bien basses alors j’ai décidé de remonter le cours d’eau (« sucha bela ») puis de redescendre par un autre sentier. Tout est très bien balisé donc peu de risque de se perdre et bien que je n’ai pas croisé une foule de gens, je voyais d’autres randonneurs de temps à autre. Le parcours est un peu sportif ! Il y a de temps en temps de grandes échelles à gravir ou des marches fixées dans la roche au dessus du vide. Il est préférable d’être bien préparé psychologiquement si on est sujet au vertige. Pour ma part, je n’apprécie que modérément de me retrouver en hauteur au dessus du vide et j’ai fini le parcours, certes en prenant mon temps parfois et en me lançant des « tu peux le faire » mais sans souci majeur. Le mieux est évidemment d’y aller accompagné. J’ai été fascinée par la glace sur les rochers et c’était une sensation toute nouvelle que de pouvoir marcher sur la glace car, vu les températures, le cours d’eau était bien sûr gelé. J’en ai d’ailleurs gardé un souvenir quelques jours car j’ai glissé sur la glace et ça ne pardonne pas !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La seconde fois, j’y suis allée au printemps et c’est un tout autre décor qui s’est offert à moi. J’ai choisi de faire un parcours différent. Toujours au départ de Podlesok, je suis allée jusqu’à Kláštorisko où se trouve un cimetière assez original où reposent des personnes ayant péri au paradis slovaque et les ruines d’un monastère puis suis redescendue par un autre sentier. Cette fois, pas de neige mais beaucoup de verdure et des animaux. Une randonnée bien paisible.

Les châteaux

Il y a beaucoup de châteaux en Slovaquie. Pour ma part, j’ai visité celui de Šariš près de Sabinov, celui de Bojnice, celui de Spiš près de Spišské Podhradie et enfin j’ai visité celui de Muran près de Revuca (plus haut château d’Europe centrale).

 

Châteaux de Šariš et de Bojnice

 

Château de Spiš 

Château de Muran

Source d’eau chaude de Kalameny

Durant mon séminaire d’arrivée, nos coordinatrices nous ont parlés d’une source d’eau chaude gratuite près de Ružomberok. J’ai évidemment décidé d’aller y jeter un œil et surtout mes petits pieds ! C’était une expérience unique que de se baigner dans une eau d’environ 35° alors qu’il neigeait ! En revanche, la source n’est pas du tout aménagée et l’habillage/déshabillage sous la neige était un peu moins sympa ! L’inconvénient de venir en bus et non en voiture.

WP_20180203_11_13_24_Pro (2)

Le lac de Beňatina

Il a fait particulièrement chaud cet été et évidemment, j’ai cherché des endroits sympas pour me rafraîchir ! Lors de mon on arrival training, on m’avait parlée d’un lac à l’Est de la Slovaquie : le lac de Beňatina. Le mieux est d’y aller en voiture je pense mais comme je n’en ai pas ici, j’ai pris les transports en commun pour aller jusqu’à Michalovce. J’ai passé la nuit dans un village voisin (Vel’ké Revištia) et le lendemain, comme les bus se faisaient rares, j’ai fait du stop jusqu’à Podhorod’ puis marché les 3 km jusqu’au village de Beňatina et enfin traversé le village jusqu’à trouver le lac peu après sa sortie. Tout un périple me direz vous ! Mais ça en valait vraiment la peine. D’autant que je suis arrivée assez tôt et qu’il y avait qu’une famille déjà présente sur le lieu. Il y a peu d’endroits plats pour se poser mais j’ai trouvé un rocher assez grand pour m’asseoir. De toute façon, j’étais venue pour me baigner ! Après la baignade, je suis montée pour avoir une vue sur le lac. J’ai presque regretté de ne pas avoir bivouaqué ici car la vue était magnifique et l’endroit paisible. Ce sera pour une prochaine visite ! Je vous laisse maintenant découvrir par vous même le lieu … en image ! Vous pouvez également pousser jusqu’en Ukraine car la frontière se trouve à une vingtaine de kilomètres mais n’oubliez pas vos passeports ;).

Envie d’aller en Slovaquie maintenant ? 🙂

Pour découvrir mon quotidien de volontaire, c’est par ici.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :