Au Pair en Italie sans parler la langue

Au collège, j’ai étudié le latin et ce qui me fascinait c’était les déclinaisons … NON JE RIGOLE ! Ce que j’aimais c’était la mythologie et l’architecture romaine. Grâce à ce cours, j’ai pu partir à Rome quelques jours avec ma classe.

Pendant ce séjour, je me souviens avoir beaucoup marché et visité une quantité d’endroits dont il fallait prendre note pour le rapport à rendre à notre retour (#vivelesvoyagesscolaires !). A l’hôtel où nous logions, j’ai sympathisé avec une Italienne et pendant quelques mois nous avons échangé des lettres (#générationsansFacebook). Heureusement pour moi, elle parlait très bien français. Je crois que c’est à ce moment-là que j’ai eu envie d’apprendre l’italien. L’occasion ne s’est toutefois pas présentée tout de suite. Faisant Allemand LV1, j’avais dû prendre Anglais LV2 et mes cours + mes activités extra-scolaires ne me laissaient pas beaucoup de temps. De plus, c’est dur d’apprendre une langue par soi-même du moins pour se motiver et j’avais personne avec qui la pratiquer.

Bref, tout ça pour dire que j’ai mis l’Italie et l’italien de côté pendant quelques années. C’est pendant ma deuxième année de Licence, alors que j’avais déjà fait deux séjours Au Pair en Allemagne et en Grèce, que j’ai décidé de partir un été en Italie comme jeune fille au pair pour concrétiser mon souhait d’apprendre l’italien.

C’est ainsi que j’ai atterri près de Milan en juin 2013. Je devais m’occuper de deux petites filles de 4 et 6 ans pendant que les parents travaillaient. Les deux parents étaient italiens mais la maman avait vécu jusqu’à ses 20 ans à Paris et était donc bilingue. A la naissance de sa fille aînée, elle avait essayé de lui apprendre le français puis comme son mari ne parlait pas la langue et qu’elle entrait au jardin d’enfant, elle avait finalement arrêté. Je pense qu’elle regrettait un peu de ne pas profiter de l’opportunité que ses filles apprennent une seconde langue dès leur plus jeune âge. C’est pourquoi, prendre une Au Pair française était un bon moyen de remédier à la situation tout en ayant une baby-sitter pour l’été.

Je pense que c’est le séjour au pair qui a été le plus bénéfique au niveau linguistique aussi bien pour les fillettes que pour moi. En effet, elles ne parlaient qu’en italien et je répondais qu’en français mais on se comprenait … la plupart du temps ! Je me souviens d’un jour où l’aînée tentait de me faire comprendre par tous les moyens le mot « adesso » (qui veut dire « maintenant ») mais rien n’y faisait, je ne saisissais pas sa pensée. J’avais un dico FR/IT bien évidemment mais je préférais chercher à comprendre par moi-même d’abord afin de graver l’expression dans ma tête. J’avais également un manuel pour apprendre l’italien. Ainsi j’avais les structures de bases et la grammaire grâce au manuel tandis qu’avec les fillettes, j’enrichissais mon vocabulaire.

Lorsque nous allions au parc, les grands-parents (nombreux gardent leurs petits-enfants pendant les vacances) nous regardaient souvent d’un air surpris. Je conçois que notre manière d’échanger pouvait étonner (ça m’amusait même un peu d’étonner les gens à l’époque). Quand nous achetions des glaces (elles sont excellentes !), cela faisait office d’exercice pratique et si besoin, j’avais l’aide des enfants (okay, c’est un peu gênant !).

Je reconnais que j’ai quand même été chanceuse car les filles étaient bien éduquées et à l’écoute. Bien sûr, il m’est arrivé d’hausser le ton pour me faire respecter et nous étions parfois en désaccord mais je n’ai jamais eu de problèmes majeurs. Tant mieux car c’est vrai que sinon, la barrière de la langue aurait pu être un obstacle. Si besoin, la maman n’était qu’à un coup de fils mais je préférais gérer seule la situation et l’appeler qu’en cas d’urgence. Avec elle, je parlais français tandis qu’avec le père, nous parlions anglais. Certes, j’aurais certainement plus progressé si ils m’avaient parlée qu’en italien mais je ne suis restée qu’un mois et demi chez eux et mon niveau restait encore trop bas pour avec une longue et intéressante conversation en italien. Je pense que j’aurais amélioré significativement mes connaissances linguistiques si j’étais restée au moins trois mois.

Le plus dur, du fait que je ne parlais pas italien, a certainement été au niveau social. Bien que je sois proche de la frontière autrichienne et française, je n’ai pas rencontré de jeunes parlant allemand ou français ou même anglais. J’ai finalement rencontré une autre Au Pair via Facebook et la mère m’a mise en contact avec la fille d’un collègue qui étudiait le français. Je suis sortie une fois avec elle et ses amis. J’étais bien contente quand un ami français, qui terminait son Erasmus à Trieste, est venu passer un WE dans ma famille au pair. Maintenant, les rencontres se font certainement plus facilement au vu des différents réseaux sociaux existants (n’hésitez pas à consulter les groupes Facebook de la ville ou la région où vous êtes ou les groupes d’expats).

Je conseille de partir en immersion (par exemple comme Au Pair mais aussi grâce à un programme d’échange, un camp d’été …) même si on ne parle pas la langue du pays. C’est certainement la meilleure façon d’apprendre la langue. On part de zéro donc pas de fausses croyances, de souvenirs confus … et les locaux peuvent directement te corriger. Certes dans mon cas, les similitudes entre l’italien et le français m’ont beaucoup aidées mais je maintiens mon point de vue dans tous les cas. Par exemple, cette année je suis partie en Service Volontaire Européen en Slovaquie sans parler un mot de slovaque or cette langue n’a rien à voir avec les langues latines et j’ai appris les bases. C’est sur place qu’on apprend le mieux et le plus rapidement

Si vous voulez découvrir un peu l’Italie, n’hésitez pas à regarder cette vidéo qui montre les endroits que j’ai pu visiter pendant mes deux étés en Italie : https://sacadosetcarteenmain.wordpress.com/2018/07/18/italia/

Dites moi en commentaire quelle langue vous aimeriez apprendre ? =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :