Roumanie (infos générales + mon itinéraire)

Mon itinéraire et ma nuit en train-couchette

Avant de rentrer en France, j’avais très envie de faire un petit voyage en Roumanie. Je suis donc partie une semaine en juillet. De mon petit village slovaque, j’ai pris deux bus pour rejoindre Budapest où j’ai passé la nuit puis au petit matin, j’ai pris un autre bus pour Timisoara. Tout ce que je connaissais de cette ville c’était sa rue aux multiples parapluies suspendus. Je n’ai pas été déçue ! C’est la ville que j’ai préféré pendant ce séjour. Certainement car ce fut la moins touristique ! (dur dur d’éviter la foule quand on voyage en haute saison). Je n’ai pas eu l’impression de croiser beaucoup de touristes Français.

Train couchette Timisoara Brasov (2)
Mon lit dans le train-couchette

J’ai passé une journée et demi à Timisoara puis j’ai pris un train-couchette pour rejoindre Brasov. Les trains sont assez lents et j’ai mis 15h (avec 1h30 de correspondance à Oradea). Par contre, les billets ne sont pas chers (30€ dans un compartiment couchette pour 4). C’est pas la première fois que je prends un train de nuit mais je n’avais jamais pris l’option couchette. Comme je ne savais pas trop si j’allais bien dormir, j’ai privilégié le confort et choisis la couchette pour 4. Je l’ai partagée avec deux femmes et le neveu de l’une d’elle. On a un peu discuté en anglais et en français mais finalement la nuit est vite tombée et on s’est préparé pour dormir. Le contrôleur a vérifié nos billets puis les a conservés pour nous les rendre un peu avant notre arrêt (certainement pour réveiller les gros dormeurs). Couettes et oreillers se trouvaient dans le compartiment et nous devions aller demander taies d’oreiller, housses de couette et draps auprès du contrôleur. Dans le compartiment, les sièges du bas servaient de lit (donc accoudoirs amovibles) et au dessus (bien en hauteur puisqu’il faut une échelle pour y accéder) un lit de chaque côté. Chacun a fait son lit puis on s’est dit bonne nuit. C’était calme et confortable. Je me suis sentie en sécurité (ainsi que mes affaires). Faut que je précise que j’étais en hauteur et qu’on pouvait verrouiller le compartiment de l’intérieur. La cadence du train m’a même bercée ! Le seul point négatif serait les WC. Comme dans tous les trains, ils n’étaient ni spacieux, ni propres. La toilette reste donc minime ! Je n’ai pas pu admirer le paysage car évidemment il faisait nuit mais j’ai trouvé le train-couchette très pratique pour « gagner du temps ». En effet, quand tu dors, le trajet passe toujours plus vite. De plus, il évite de payer un hébergement donc est économique (ça dépend du prix de la couchette évidemment). En prime, j’ai bien dormi. Je retenterai certainement l’expérience si l’occasion se présente.

J’ai ensuite logé deux nuits à Brasov ce qui m’a permis de visiter la ville et les châteaux de Bran et Rasnov. Finalement, j’ai pris un autre train (2h30 – 8€) pour rejoindre Bucarest et conclure mon séjour en Roumanie deux jours plus tard. Le voyage retour a duré une journée. J’ai pris un avion pour Budapest puis deux bus.

WP_20180726_10_39_28_Pro (2)
Campagne roumaine

Je ne me suis certes pas attardée longtemps dans les villes mais je n’ai pas pour autant « bâclé » mes visites. J’ai privilégié ce qui m’intéressait et ai quand même eu une impression assez globale des lieux. Au départ, je pensais pousser jusqu’à la Mer Noire car les grandes surfaces d’eau me manquent mais je ne regrette pas finalement car ça aurait été la course et la côte est bondée en été. Ce sera l’occasion de revenir !

Quelques informations générales sur la Roumanie

  • Fuseau horaire : +2 (une heure de plus qu’en France)

  • Monnaie locale : lei (1€ = 4.5 RON)

Les billets sont assez grands et ont l’air faux car ils sont en plastique avec un symbole transparent.

Dans les magasins, les prix sont arrondis à la caisse. Par exemple, je devais payer 5.09 et j’ai dû donner seulement 5. A l’inverse, si la somme est 4.90, ils ne rendent pas la monnaie sur 5. De ce fait, je ne comprends pas pourquoi les prix ne sont pas directement arrondis.

  • Eau potable

J’ai vu des fontaines d’eau potable dans les trois villes où je suis allée. C’est idéal pour se rafraîchir (il faisait entre 30-35° quand j’y étais fin juillet) et ne pas s’encombrer de 3L d’eau.

WP_20180725_08_04_55_Pro (2)
La Louve romaine à Brasov
  • Louve romaine

J’ai vu dans les trois villes où j’étais une statue de cette louve qui symbolise les origines latines communes.

  • Magazin-fenêtre

Ce qu’on considérerait comme la boutique est dans ce cas, la cuisine puis les produits sont exposés à la vitrine et directement vendus par une petite ouverture. Ils gagnent ainsi en place et en transparence par rapport à la confection de leurs produits.

  • Bancs

J’ai trouvé qu’il y a BEAUCOUP de bancs PARTOUT. Les Roumains ont l’air d’un peuple relax ! 😉

  • Guichets pour les tickets de bus

Les titres de transport sont vendus dans des petits kiosques à côté des arrêts.

Le bus pour l’aéroport coûte 7 lei et le trajet dure 30 minutes.

  • Communication

Je n’ai pas eu de problèmes pour communiquer en anglais. Apparemment beaucoup de Roumains apprennent le français ou le comprennent car ces langues sont proches.

Les bases du roumain

Contrairement à ses voisins slave et hongrois, le roumain est une langue latine donc proche du français et de l’italien par exemple. 

Un peu de vocabulaire :

  • Salut : salut

  • Bonjour / bonsoir : buna ziua / buna seara

  • Oui / non : da / nu

  • Merci : mersi

  • Comment allez vous ? : ce mai faceti ?

  • Très bien, merci et vous ? : foarte bine, mersi, si voi ?

  • Pardon : pardon ou scuze

  • Au revoir : la revedere

  • Santé ! : noroc !

Pour découvrir en détail les villes que j’ai visitées, vous pouvez lire https://sacadosetcarteenmain.wordpress.com/2018/08/05/roumanie-timisoara-brasov-bran-et-bucarest/ et pour plus de photos, vous pouvez consulter mon compte Instagram.

WP_20180723_13_30_54_Pro
Timisoara et ses parapluies
Publicités

Un commentaire sur “Roumanie (infos générales + mon itinéraire)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :