Florian (stage en Belgique)

On retrouve Florian (https://sacadosetcarteenmain.wordpress.com/2018/08/07/florian-erasmus-en-italie/) qui à la fin de son Master en LEA a décidé de faire un stage à Bruxelles puis un Volontariat International en Administration (« VIA »).

1/ Pourquoi as tu fait un stage ?

Je devais/voulais faire un stage à l’étranger pour terminer mon master LEA développement régional européen. Autant dire que Bruxelles était une ville de choix !

2/ Quelles sont les démarches à faire avant de partir vivre dans un autre pays européen ?

Aucune démarche particulière pour le stage, le VIA demandait plus de démarches, mais j’étais déjà sur place.

3/ Peux tu nous parler de la vie à Bruxelles ?

Bruxelles est une ville très agréable, avec ses nombreux parcs et elle est très animée le soir : on y trouve toujours un restaurant ou un bar pour passer un bon moment.

4/ Bruxelles est une ville « multilingue », comment ça s’est passé niveau communication dans ton travail et au quotidien ?

Je travaillais pour un collectif d’organismes français, je communiquais donc principalement en français. En revanche, lors de réunion avec nos homologues de tous les pays européens, nous parlions anglais. Au quotidien, on parle finalement principalement français aussi, et un peu anglais – surtout au fil des rencontres avec des amis étrangers.

5/ Peux tu nous décrire brièvement en quoi consistait ton travail ? 

Pendant mon stage, j’assistais le secrétaire d’un groupe de bureaux européens dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. Nous suivions les politiques dans ces deux domaines et organisions des événements d’information.

A la suite de ce stage, j’ai été pris comme volontaire international en administration dans le même collectif d’organismes français. J’étais alors chargé de rédiger et suivre les évolutions des politiques (au Parlement et à la Commission) et de rédiger des rapports sur divers sujets autour de la politique de recherche européenne.

6/ As tu connu quelques galères ou moments d’insécurité ? Au contraire, des moments mémorables à partager ?

J’ai eu quelques difficultés après l’attentat de Paris en novembre 2015, après lequel Bruxelles était bloquée, et lors de l’attentat à Bruxelles même. Heureusement, beaucoup de moments ont été géniaux ! Bruxelles est très animée et de nombreux événements sont organisés tout au long de l’année ce qui m’ont permis de rencontrer pas mal de personnes. Plusieurs de mes amis français sont aussi venus me voir, avec qui j’ai souvent voyagé en Belgique pour la découvrir en même temps qu’eux.

7/ As tu sympathisé avec des locaux ou rencontré d’autres étrangers durant ton séjour ?

Curieusement, j’ai noué assez peu de liens avec des locaux. En revanche, j’ai rencontré énormément de Français, mais aussi beaucoup d’étrangers, notamment parce que je voulais continuer à pratiquer mes autres langues étrangères (allemand et italien) et que j’avais donc rencontré plusieurs tandems. J’ai gardé le contact avec plusieurs personnes après mon départ et j’ai eu l’occasion de les revoir plusieurs fois.

8/ As tu eu le temps de visiter un peu le pays ou les pays voisins ?

J’ai eu l’occasion de visiter quelques coins en Belgique, notamment avec des amis Français et je suis allé plusieurs fois en Allemagne, où vivait ma copine de l’époque. J’ai pu passer d’un parc animalier où les singes nous sautaient directement dessus (!) dans le sud de la Belgique, à la visite de Brême dans le nord de l’Allemagne. Je n’aurais sans doute jamais été dans l’un ou dans l’autre si je n’avais pas vécu à Bruxelles.

9/ Que t’as apporté personnellement cette expérience ? Ton séjour à l’étranger a t’il été un plus pour ta future vie active ?

Le séjour m’a apporté beaucoup pour ma vie active. En effet, j’ai pu avoir un aperçu de la vie politique européenne, ce qui a été un gros plus pour trouver mon travail actuel, toujours dans le domaine de la recherche européenne.

10/ Des conseils pour ceux qui souhaiteraient s’expatrier ? 

Foncez ! Mon séjour à Bruxelles m’a apporté beaucoup personnellement et professionnellement parlant. Et le mélange avec de nombreux étrangers pour le travail m’a permis de remarquer plusieurs cultures et de me sentir vraiment européen et, assez curieusement, de me sentir vraiment français aussi.

Merci à Florian pour son précieux témoignage =).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :