Pays Bas

Après mon séjour en Allemagne, j’ai décidé de rentrer en France en passant par les Pays Bas. J’ai fait plusieurs arrêts sur mon chemin dont je vais vous parler dans cet article. A part un séjour à Amsterdam en 2014 et un bref passage à Maastricht, je n’étais jamais allée aux Pays Bas, pays pourtant proche de la France.

Pour commencer, je vais préciser un fait. Pays Bas et Hollande sont souvent utilisés comme synonymes alors qu’en réalité la Hollande correspond à deux provinces des Pays Bas :  Hollande-Méridionale et de Hollande-Septentrionale. Il existe au total 12 provinces dans le pays. La Hollande borde la Mer du Nord et a pour principales villes Amsterdam, La Haye et Rotterdam, une des raisons pour laquelle on confond certainement les deux termes car ces trois villes sont très connues.

AMSTERDAM

WP_20190314_17_28_54_Pro

J’étais déjà venue en janvier 2014 et j’avais pu profiter des illuminations de Noël et découvrir pour la première fois la capitale des Pays Bas. Cette fois, mi mars m’offrait un meilleur temps pour me balader le long des canaux. Comme il y avait beaucoup de touristes, je me suis éloignée du centre ville et ai exploré le quartier Nord où je logeais. Pour cela, il faut prendre un ferry derrière la gare centrale (il y en a plusieurs et ils sont gratuits).

Pour avoir une jolie vue panoramique, je vous recommande de monter sur Nemo (le musée des sciences et de la technologie situé dans une maison en forme de bateau) puis vous pouvez prendre la passerelle pour aller à la bibliothèque publique (Openbare Bibliotheek Amsterdam sur Oosterdokseiland). En plus des livres, CDs, DVDs … ses 7 étages comprennent également un théâtre, une station de radio, des salles de conférence, un espace d’exposition, un département de musique, un café pour les lecteurs et un restaurant avec une terrasse donnant sur la ville. Des expositions, dont l’accès est gratuit, ont lieu régulièrement.

Biblio

La dernière fois que j’y étais, j’avais visité la maison d’Anne Frank. Il est très fortement conseillé de réserver à l’avance (le site n’est pas disponible en français). Même en connaissant bien l’histoire, c’est toujours impressionnant de se retrouver dans ce lieu. L’accès est assez physique puisqu’il y a de nombreux escaliers à monter. J’avais également beaucoup aimé le musée historique d’Amsterdam qui est très interactif et ludique. Pour les amateurs d’arts, vous serez combler à Amsterdam avec le Rijksmuseum, le musée Van Gogh ou la visite de la maison natale de Rembrandt par exemple.

La ville est aussi réputée pour ses coffee shops et son red light district. Je ne m’étale pas sur le sujet, si vous êtes intéressés, vous les trouverez facilement !

LEYDE

Sur ma route entre La Haye et Amsterdam, je me suis arrêtée dans la ville de Leyde, la ville natale de Rembrandt. C’est une version miniature de la capitale où j’ai pris plaisir à me balader malgré le mauvais temps. Cette ville a le plus de musées au km carré, en effet elle en compte pas moins de 13 musées à quelques minutes à pied les uns des autres.

 

Petit aparté sur le transport ferroviaire aux Pays Bas : pour prendre le train, il faut un ticket qui se présente sous la forme d’une carte. Soit vous achetez une carte rechargeable à 7,5 euros, soit pour chaque ticket non rechargeable vous paierez 1 euro supplémentaire. Le train coûte assez cher mais il est propre, confortable et dispose d’une connexion WIFI. Par exemple, pour environ 40 minutes de trajet entre Amsterdam et Leyde, le trajet coûte 9,60 euros ou entre La Haye et Utrecht, 37 minutes de trajet pour 11,70 euros (+ 1 euro pour la carte). Si vous ne comptez pas rentabiliser la carte car votre séjour est court ou que vous ne voulez pas beaucoup prendre le train, je vous conseille donc de réserver en ligne vos tickets (pas de frais de carte dans ce cas). Il existe aussi probablement une application pour acheter les tickets de train.

LA HAYE

J’ai posé mon backpack 5 jours à La Haye, une ville que je connaissais très peu. Si j’ai décidé de venir ici, c’était avant tout pour visiter la Cour Pénale Internationale et la Cour Internationale de Justice (#juristeunjourjuristetoujours). Pendant mes études de droit, j’ai étudié de nombreux arrêts de ces deux Cours de justice et tout comme j’ai visité la Cour de Justice de l’UE à Luxembourg et la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg, j’avais envie de les voir pour de vrai. 

WP_20190315_18_18_43_Pro (2)

Après avoir déposé mon sac à l’hostel, je suis partie explorer la ville. J’ai vite atterri à Chinatown ! Tout autour de mois se trouvaient des magasins et des restaurants chinois, les noms des rues étaient traduits en chinois et au dessus de ma tête, il y avait ces fameuses lanternes rouges que je vois habituellement au Nouvel An chinois. J’ai particulièrement aimé les grandes portes qui symbolisent l’entrée dans le quartier chinois. J’ai aussi remarqué qu’il y avait partout des cigognes ce qui s’explique par le fait que l’animal soit l’emblème de la ville.

J’ai ensuite poursuivi ma route dans le quartier royal et là, changement de décor ! Que de boutiques chics et de grandes marques. Cette fois, les éclairages publics ont la forme de couronne. Je suis ensuite passée devant le palais Noordeinde qui est le lieu de travail du roi tandis qu’un peu plus loin se trouve leur résidence. En effet, les Pays-Bas sont une monarchie constitutionnelle avec système parlementaire, c’est-à-dire que le rôle du roi ou de la reine est inscrit dans la Constitution et que c’est le Parlement qui prend les décisions. Guillaume-Alexandre est à la tête du Royaume des Pays-Bas depuis que sa mère Béatrix a abdiqué en faveur de son fils le 30 avril 2013. Avec ses ministres, il forme le Gouvernement néerlandais. C’est un cas assez rare mais le siège du Gouvernement ne se trouve pas dans la capitale, Amsterdam. La Haye a été choisi comme centre administratif par le passé et la situation n’a jamais changé.

 

Je suis finalement rentrée à l’hostel en passant par le Binnenhof où se trouve le Parlement. Ce dernier est composé de deux chambres : le sénat et la chambre des représentants. Avec le Gouvernement, cette dernière élabore les lois et en contrôle l’application, tandis que le sénat contrôle la chambre des représentants. Les membres du Parlement ont un mandat de 4 ans. Si vous souhaitez faire une promenade royale voici un itinéraire proposé par l’Office du Tourisme de la ville. Sur certains bâtiments, vous trouverez peut être l’inscription « je maintiendrai » (en français). Il s’agit en fait, depuis 1813, de la devise nationale des Pays Bas qui tient ses origines de l’ancienne principauté d’Orange dans le sud de la France, dont Guillaume d’Orange-Nassau était l’héritier. Il est connu comme étant le Père de la Patrie et le chef de la révolte des Pays-Bas contre le roi d’Espagne Philippe II. C’est également l’ancêtre du chef d’état néerlandais actuel.

WP_20190319_14_34_13_Pro

Le lendemain, je suis allée voir le Palais de la paix. La Haye est également une ville internationale reconnue car elle abrite de nombreuses institutions internationales et ambassades. Le Palais est magnifique ! Il est possible de le visiter avec un guide. La visite coûte 11 euros, dure environ 45 minutes et se fait en néerlandais, anglais ou allemand. Il faut impérativement un document d’identité pour la visite et les photos sont interdites. La réservation se fait uniquement en ligne sur le site officiel. Sinon, vous pouvez visiter gratuitement l’exposition proposée par le centre des visiteurs ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h. Le Palais abrite la CIJ, le Cour Permanente d’Arbitrage, l’Académie du droit international et une bibliothèque spécialisée dans le droit international (ce fut la condition d’Andrew Carnegie pour contribuer au financement du bâtiment). Ce n’est pas sans raison que la ville est aujourd’hui appelée « Ville internationale de la paix et du droit ».

 

J’ai ensuite traversé ce qu’on appelle « la zone internationale » pour rejoindre la côte ! Et oui, pour ceux qui ne situeraient pas La Haye, la ville est bordée par la Mer du Nord et dispose de 11 km de plage. Ce jour-là, il y avait énormément de vent. J’ai bien cru que j’allais A : m’envoler et B : manger du sable ! Malgré les conditions météo, j’ai longé le bord de mer jusqu’à la jetée et admiré les courageux sur leur planche à voile ou kite surf. On se croirait presque à Los Angeles avec la grande roue sur la jetée. Il y a également pleins de petits restaurants et de boutiques couvertes (heureusement par mauvais temps !).

DELFT

Le dimanche, j’ai décidé d’aller à pied à Delft car la ville se trouve à 7 km de La Haye mais il est également possible de la rejoindre en train (6 euros AR) ou en tram. La balade, majoritairement au bord de l’eau, était très agréable avec les quelques rayons de soleil. Delft est réputée pour plusieurs raisons : c’est la ville natale de Grotius (un grand nom dans le domaine du droit international) et du peintre Vermeer, sa porcelaine (« le bleu de Delft ») et la maison royale d’Orange Nassau. J’ai adoré me promener dans le centre ville que j’ai trouvé très joli.

 

UTRECHT

Lundi, j’ai décidé d’aller à Utrecht. J’ai bien vu les policiers à la gare et je trouvais que c’était assez calme en arrivant dans la ville, beaucoup de commerces fermés mais en soi, pas plus de policiers qu’en France et on était lundi donc forte probabilité que les commerces soient fermés. C’est ma mère qui m’a prévenue par SMS de la fusillade et voulait savoir comment j’allais. J’ai donc regardé les infos et je me suis figée pendant un moment le temps de réaliser qu’une heure avant mon arrivée un homme avait tiré dans un tram, blessé des usagers et qu’il était toujours recherché. A ce moment, on ne savait pas encore si c’était une attaque terroriste ou ciblée. C’est la première fois que je me retrouvais aussi proche d’une attaque. J’ai évidemment pensé aux victimes et réfléchis à ce que j’allais faire. J’ai décidé de ne pas céder à la panique et d’aller explorer la ville tout en restant super prudente. Je ne voulais pas laisser le sentiment d’insécurité m’atteindre mais j’étais suspicieuse de tout et attentive au moindre bruit alentour. J’entendais les hélicos tourner au dessus de la ville. Je n’ai pas profité de la journée comme vous vous en doutez. A l’avenir, je ne vais pas pour autant rester terrée chez moi et attendre que tous les malades soient arrêtés sinon je ne ferai plus rien. Il faut bien sûr rester vigilant mais on ne peut pas prédire l’imprévisible. Pensée pour les victimes … 

Parce que je ne veux pas associer pour toujours cette ville à la fusillade, saviez vous que d’après ce site c’est la deuxième ville cyclable européenne (devant Amsterdam qui arrive en troisième place). Et si jamais vous aimez les chiffres, sachez qu’aux Pays-Bas, il y a environ 35 000 km de pistes cyclables ! Plus d’excuses pour prendre la voiture sur place ;).

WP_20190318_13_32_32_Pro (2)

Pour ma dernière journée, je suis allée visiter la Cour Pénale Internationale. Comme vous le savez maintenant si vous lisez souvent mes articles, j’aime visiter les Parlements et les Cours de Justice. L’exposition est très bien faite et interactive. Il est également possible d’assister à une audience. Ensuite, je me suis baladée dans les nombreux espaces verts de la ville. Avant de prendre mon bus, j’ai refait un petit tour dans le centre ville. Je me suis sentie bien à La Haye et j’étais un peu triste de partir.

J’espère que ce récit vous aura donné envie d’aller visiter les Pays Bas. N’hésitez pas si vous avez des conseils sur d’autres villes ou des questions, je suis toujours ravie de vous répondre =).

WP_20190319_18_14_44_Pro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :